mardi 9 août 2011

Unlucky Luke

Avis aux paranos et adeptes de la théorie du complot, je ne suis pas certain que ce post soit pour vous... Il concerne en effet un thriller intitulé "Complot", justement, et signé Jeff Abbott (en grand format au Cherche-Midi).




Luke Dantry est un jeune homme bien sous tous rapports qui travaille sur une question sensible : la menace terroriste. Il surfe sur de nombreux forums extrémistes accessibles sur internet et, usant de pseudos différents, attise ou modère les débats, en essayant de savoir si les autres chatteurs sont juste là pour se défouler, complètement cinglés; paranos au dernier degré ou... terriblement sérieux. Son ambition : trouver la formule pour prévenir de nouveaux attentats sur le sol américain.

Son beau-père, qui l'a élevé après la mort du père de Luke dans un crash aérien provoqué par un de ces extrémistes, lui propose même de bosser pour sa société, spécialisée dans la détection des risques.

Malgré cette activité, Luke est un garçon fort tranquille, aux antipodes des super-héros ou flics intrépides véhiculés par le cinéma et la télé. Pourtant, il ne le sait pas encore, mais son activité pourrait bien avoir fait de lui l'homme le plus recherché de la planète. Et pas que par des gens bien intentionnés.

La preuve : il est un jour kidnappé dans le parking souterrain d'un aéroport. Son ravisseur l'oblige à faire un mystérieux trajet en voiture, sous la menace d'une arme. Il se rendent dans une petite ville où l'homme abat froidement un SDF. Puis, il fait conduire Luke jusqu'à une cabane au milieu d'un bois.

Dans la cabane, une jeune femme est enchaînée sur un lit. Le kidnappeur est son mari et, s'il a pris Luke en otage et tué un homme, c'est pour la sauver. Un échange, en quelque sorte : lui sauve celle qu'il aime et laisse Luke enchaîné à sa place.

Le salut de Luke passe alors par son beau-père, à qui on demande de verser une rançon de 50 millions de dollars. Sauf que le beau-père refuse de payer pour celui qu'il disait le matin même encore considérer comme son fils...

Luke se retrouve donc enchaîné là, à la merci de ravisseurs inconnus, lâché par son parent le plus proche... De quoi faire basculer sa vie, non ?

Alors que Luke réussit tant bien que mal à s'évader, un premier attentat se produit au Texas. Puis d'autres projets terroristes voient le jour, semblant suivre un chemin qui ressemble beaucoup aux schémas établit par Luke ?

Et si, accidentellement, Luke avait, par ses travaux, avait découvert une effrayante conspiration ?

A partir de là, la fuite commence. Car Luke est suspecté de complicité de meurtre mais aussi poursuivi par ses ravisseurs et sans doute d'autres personnes fort mal attentionnés à son égard. Une course-poursuite intense, menée à toute vitesse s'enclenche, avec, et c'est pour moi tout l'intérêt du livre (dont le titre original est "Trust me", "fais-moi confiance"), un terrible dilemme pour Luke : à qui peut-il faire confiance alors que tout son monde bien tranquille s'écroule ?

Et de fait, de rebondissement en rebondissement, chaque personnage qui apparaît dans le cours de l'histoire a une part d'ombre, excelle dans le mensonge et la dissimulation, et le lecteur, lui non plus, ne sait plus à quel saint se vouer. A tel point que je commençais même à me demander si Luke, pourtant victime d'une chasse à l'homme sans merci, ne jouait pas lui-même un double jeu...

"Complot" n'est pas le thriller du siècle, mais un agréable moment de lecture pour ceux qui aiment les brutales montées d'adrénaline.

Mais, plus profondément, il pose la question de l'analyse prévisionnelle de la menace terroriste, un outil dont la maîtrise, si tant est qu'on puisse y parvenir, assurerait à ses détenteurs un pouvoir immense. De sauvegarde... ou de nuisance.


<script type="text/javascript" src="http://citriq.net/widget/6uX"></script>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire